Des livres qui grandissent avec les bébés

Lire et raconter des histoires aux tout-petits - Favoriser le développement du langage - Préparer la lecture

Au départ, des livres "doudou" en tissu, en plastique :
Pour toucher - voir - sentir.
C'est le début du jeu. Le livre vient en soutien de l'émotion des parents partagée avec l'enfant.

Puis, des livres - objets
Pour les sensations: toucher -voir, mais aussi pour être manipulé - tenu - agité - regardé -observé - reconnu.
Le livre est "dévoré ! ".

Les bébés apprennent à tourner les pages en écoutant la voix chantante des adultes qui disent et redisent ce qu'ils finissent par reconnaítre.

Des livres tous différents : mous, carton rigide, livres à tirette, scratch.
Pour voir - regarder de grandes images d'objets ou de scènes simples. Le livre est un objet d'expériences et de jeu. Le petit doigt imite celui de l'adulte et commence à pointer ou essaie de toucher "l'objet de l'image". Il apporte régularité et permanence, il est un objet relationnel qui s'inscrit dans un plaisir partagé qui permet un moment de langage.

L'enfant expérimente l'étirement ou l'arrêt du temps. Il peut ainsi revenir à loisir sur une image qui lui plait, qu'il recherche, alors que la télé ou la réalité ne sont que fugaces.

Viendront ensuite, des livres d'images

Ils apportent et entraínent un lexique plus précis par rapport à ce que l'enfant a déja comme expérience.
Il demande du vocabulaire, il utilise le pointage : "et ša?" Ce vocabulaire "actif" est en lien avec sa réalité.

Plus tard, des livres d'actions et des histoires simples
Dans la relation autour du livre, des interactions particulières influent sur le développement du langage : des modèles langagiers se mettent en place : les questions : "qu'est-ce que c'est ?" , "où est ?..." ; les réponses : "un laaapiiin" ; les expressions : " t'as vu ! " , " le voila ! " Les thèmes sont proches des préoccupations de l'enfant . Il prend l'histoire à son compte . Il vit l'histoire et reconnaít les émotions de l'autre et lui en prête. Il se projette dans l'histoire.

Des livres, pleins de livres mais pas trop
Le livre pour le livre ! Le livre qu'on aime à deux. C'est premier livre qui sera lu et relu car l'enfant explore "le déjà connu", vérifiant qu'il sait déjà et découvrant encore des nouvelles choses.

RACONTER/LIRE : quelles différences ?
Raconter
- Mobilise le langage oral de l'enfant et de l'adulte
- S'appuie sur les images
- Utilise le vocabulaire actif, la syntaxe s'enrichit par la reformulation en combinant des mots pour une même idée
Lire
- Mobilise la permanence de la structure écrite quel que soit le narrateur
- L'enfant réclame et contrôle si ce qui est lu est "juste" car il se rappelle - pas question d'écourter ! il peut vérifier la régularité -

Permet d'apprendre des mots et de la syntaxe
- Soutend l'écoute et l'attention de l'enfant qui apprend à écouter. Il convient de respecter les capacités limitées de l'enfant bien sûr.
- Pour une meilleure compréhension le texte et l'image concordent, ainsi, l'enfant vérifie ce qu'il a compris.

Des histoires, des encyclopédies, de la poésie.

L'utilisation du support livre
- Prépare la procédure de lecture
- Permet les retours en arrière
- Permet la relecture d'un passage pour rechercher une information
- Entraíne la recherche d'indices et l'utilisation d'indices
- Mobilise le récit

- par le questionnement : qu'est ce qui va se passer ?
- par les retours en arrière : attends je veux voir
- par la narration du début pour se rappeler

Visualiser le livret

pdf Télécharger ce document au format PDF